Eclairs vanille et chocolat

 

Les chouquettes c’est carrément addictif, mais une fois que votre pâte à choux est prête pourquoi ne pas tenter les éclairs  ?! Je ne suis pas du genre à raconter toute ma vie pour expliquer une recette, sauf si je suis inspirée à ce moment là, mais le plus important c’est la recette non ? sinon, il vous faut descendre tout le fil de la conversion pour arriver à l’étape ingrédients 😅 C’est lourd parfois ! Allez avouez ?

 

Le craquelin 

80 g de beurre

100 g de cassonade

100 g de farine

1 c à S de cacao non sucré (Van Houten)

 

Dans un cul de poule, mélanger à la main tous les ingrédients sauf le cacao jusqu’à former une boule de pâte.

Divisez la en deux. Ajoutez le cacao dans l’une des pâtes et mélangez jusqu’à ce que ce soit homogène.

Étalez chacune des pâtes sur 2 mm d’épaisseur entre deux feuilles de papier cuisson et réservez au congélateur jusqu’à ce que ça prenne.

 

La crème pâtissière vanille

250 ml de lait entier (ou demi écrémé)

50 g de cassonade

1 gousse de vanille

1 œuf

12 g de maïzena tamisés

12 g de farine tamisés

25 g de beurre

Crème pâtissière chocolat au lait

250 ml de lait entier (ou demi écrémé)

20 g de cassonade

1 gousse de vanille

1 œuf

12 g de maïzena

12 g de farine

25 g de beurre

 

Mêmes étapes de réalisation pour les deux crèmes

Dans une casserole, mettre à chauffer le lait avec la moitié de la cassonade et la vanille fendue en deux et grattée.

Dans un cul de poule, blanchir au fouet les œufs avec le reste de cassonade.

Ajoutez la maïzena et la farine tamisées.

A ébullition, versez une partie du lait dans le mélange précédent, mélangez bien le tout.

Reverser le mélange dans la casserole tout en mélangeant sans vous arrêter jusqu’à ce que la crème épaississe.

Hors du feu, incorporez le beurre en morceau.

Pour la crème au chocolat, incorporez le chocolat en morceaux après le beurre et remuez jusqu’à ce qu’il soit fondu.

Versez chacune des crèmes dans des assiettes creuses et filmez au contact. Direction le frigo.

La Pâte à choux

140 g de farine

1 c à c de sucre

1 c à c de sel

125 g de lait

125 g d’eau

110 g de beurre

200 à 250 g d’œufs (4 à 5 œufs)

 

Dans une casserole faire chauffer le lait, l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Des ébullition et quand le beurre est bien fondu, hors du feu ajoutez la farine en une seule fois et mélangez énergiquement  à l’aide d’une spatule.

Remettre sur feu doux, pour dessécher la panade (environ 1 minute)

Mettre la pâte dans le bol du robot muni de la feuille et laisser tiédir la pâte 3 min en laissant tourner à vitesse 1.

Ajoutez les œufs, les uns après les autres en remuant à vitesse moyenne, pour obtenir une pâte à choux souple et brillante.

Remplissez la poche à douille avec la pâte à choux, et pochez les éclairs sur une longueur de 12 cm.

Sortez vos craquelins et découpez des bandes de craquelin de 1 cm  et déposez-les sur chaque éclair.

Enfournez à 190° pour pendant 30 min.

Une fois cuits, déposez vos éclairs sur une grille.

Garnissage

A l’aide d’un couteau percez 3 trous par le dessous des éclairs (en haut au milieu et en bas). Cela facilitera à la répartition homogène de la crème.

 

C’est vrai que ça à l’air fastidieux comme ça, mais si vous n’essayez pas… Courage, il y a un début à tout 😊

 

Donuts

Ne me dites pas que vous n’avez jamais été tenté d’en faire ? C’est vrai que, lorsqu’on pense donuts on pense, friture, gras, sucré, lourdeur… mais franchement pas tant que ça au final. Je n’ai pas eu la sensation d’avoir les mains grasses juste après avoir englouti un donuts, ni même une sensation de bbouuh un deuxième sans moi… mais plutôt, je vais m’en refaire un tiens !😉😋

Et les enfants adorent ça ! Les grands aussi ?! 🤔

Ce qui est plutôt cool avec les donuts, c’est qu’on peut varier les glaçages, et au moins il y en a pour tous les goûts.

Ici j’ai fais simple, classique et efficace. CHOCOLAT ! 😊

Tout de suite tout de suite la recette

Vous pouvez réaliser la pâte la veille et laissez pousser toute la nuit au frais.

Ingrédients

400 g de farine

1 sachet de levure sèche de boulanger

65 g de cassonade

1 sachet de sucre vanillé

165 ml de lait tiède

1 œuf entier

2 jaunes d’œufs (ne jetez pas les blancs ça sert toujours,  pour des meringues par exemple…)

60 g de beurre (je n’en avais plus alors j’ai remplacé par de l’huile de coco)

1 pincée de sel

Glaçage

130 g de chocolat au lait

 

Étapes de réalisation

Dans la cuve de votre robot, versez le sachet de levure et le lait tiède. Par dessus ajouter la farine, les sucres, les œufs, le sel. Avec le crochet, pétrir jusqu’à ce que la pâte soit homogène et lisse, environ 10 à 15 min. Vous pouvez tout à fait réaliser cette recette à la main, vous en ressortirez plus musclés 😏 Ajoutez ensuite le beurre et pétrir jusqu’à absorption de celui-ci.

Débarrassez la pâte dans un saladier, et recouvrez d’un linge propre. Laissez pousser 1 h à température ambiante. Si vous avez décidés de faire la pâte la veille, ce que j’ai fais, c’est à ce moment là que vous la mettez au frigo pour une pousse lente toute la nuit.

Préchauffez votre four à 30°

Après la pousse, dégazez la pâte et étalez la (1 cm d’épaisseur ) à l’aide d’un rouleau sur un votre plan de travail fariné (ne mettez pas la dose de farine non plus… on fleure le plan on ne fait pas du plâtre).

une fois la pâte étalée, détaillez vos donuts à l’aide d’un cercle, ou d’une tasse, sans oublié de faire le trou au milieu. Ici j’ai utilisé un cercle à tartelette et une douille assez grosse pour faire le trou du milieu. Ne Jetez pas les boules, ça fera des petits beignets. Vous ne devez rien jeter de votre pâte.

Donuts après la pousse

 

Placez vos beignets sur une plaque recouverte de papier cuisson. Celui ci vous servira ensuite pour la cuisson des donuts… Vous verrez.

Couvrez d’un linge et direction le four éteint. Laissez poussez 1 h 30 à 2 h. Oui c’est long… mais la patience est une vertu et vos pâtisseries n’en seront que meilleures ! C’est la vie !

C’est parti pour la cuisson. Versez de l’huile dans une casserole… alors ici j’ai du mettre l’équivalent de 5 cm d’huile… je ne voulais pas faire un bain d’huile pour éviter de trop imbiber les donuts, et qu’ils soient chargés de gras. Faites chauffer l’huile.

Plutôt que de prendre vos donuts avec vos doigts, d’une pour éviter de les déformer et de deux s’ils sont collés ce sera plus simple, découpez votre feuille de papier cuisson , de façon à cuire un ou deux donuts en meme temps. Oui avec la feuille de papier… lorsqu’il se décolleront enlevez la feuille avec une pince ou ce que vous voulez et poursuivez la cuisson des donuts. Attention ça cuit très vite. 2-3 min de chaque coté. Il faut qu’il aient une belle couleur donc à surveiller de près.

 

Égouttez les donuts sur du papier absorbant.

Lorsque les donuts sont cuits, préparez le glaçage. Faites fondre du chocolat (au bain marie) dans une assiette creuse. Prenez un donuts  (tenez le bien) et plongez le dans le chocolat, posez sur une grille et décorez.

Le glaçage est brillant c’est normal. Pour avoir un rendu mat et que le chocolat soit figé, passez les au frais une dizaines de minutes.

Vous pouvez les glacez comme vous voulez. Je n’avais pas beaucoup de temps devant moi alors j’ai fais au plus simple…

Alors ??? Ils sont bons ?

En direct de mon canapé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Napolitain

 

Quand j’étais plus jeune (oui parce que je le suis toujours hein) c’était un de mes goûters préféré… et puis ma mère a commencé à en acheter pour mes enfants et c’est devenu un de leur goûter préféré 🤔… jusqu’à ce que je décide de stopper toute consommation de goûters industriels… Il m’arrive d’en acheter encore (qui est parfait ?) mais c’est très rare et je vais systématiquement regarder la composition… chose que nos parents ne faisaient pas à l’époque et qui ne nous à pas tué 🤨

Et quand je me suis rendue compte que finalement ce n’était pas si compliqué de faire ce fameux Napolitain et qu’en pluuuuuuus je contrôlais moi-même ce que j’y mettais…. Bon YA PAS PHOTO QUOI !

La quantité m’a permis d’avoir 3 jours de goûters… alors que dans une boite achetée il y en a genre 5 et ça coûte un bras !!! Sérieusement…

Bon assez de blabla

 

Pour la ganache chocolat

200 ml de crème liquide entière

200 g de chocolat noir

Pour les génoises vanille et chocolat

180 g de beurre fondu

4 œufs

170 g de cassonade (la génoise vanille sera un peu plus foncé qu’avec du sucre blanc)

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)

240 g de farine

1 sachet de levure chimique

Pour le glaçage 

150 g de sucre glace

3 cuillères à soupe de lait

Vermicelles chocolat

 

Étapes de réalisation

La ganache

Faire chauffer la crème liquide et verser en 3 fois sur le chocolat cassés en morceaux. Attendez 1 min entre chaque tour pour laisser fondre le chocolat. Mélangez bien et réserver à température ambiante, pour que la ganache puisse prendre la consistance d’une pâte à tartiner.

Génoises vanille /Génoise Chocolat

Faire fondre le beurre et réserver.

Dans le bol de votre robot, avec le fouet, battre les œufs et les sucres jusqu’à ce que le mélange double de volume. Rajouter le beurre fondu, mélangez de nouveau.

Ajoutez la farine et la levure tamisées. Mélanger avec une Maryse.

Divisez la pâte en 3 partie égales, dont une ou vous ajouterez la cuillère à soupe de cacao.

Cuire les 3 pâtes chacune leur tour dans un cadre, et sur une plaque recouverte de papier cuisson à 180° 12 à 15 min (il faut surveiller… si la lame ressort sèche c’est good !).

Si vous n’avez pas de cadre, faites le dans un cercle. Si vous n’avez rien de tout ça, dans un moule avec du papier cuisson dans le fond du moule, pour faciliter le démoulage. Vous pourrez ensuite découper un carré, pour qu’il ait la forme du Napolitain familial, et ensuite couper des rectangles pour en faire des parts individuelles.

Laissez refroidir vos génoises.

Sur votre plat de présentation, déposez une génoise vanille, tartinez avec de la ganache. Ajoutez la génoise chocolat, tartinez de nouveau avec de la ganache. Ajoutez la deuxième génoise vanille. Filmez et réserver au frigo 20 min, que la ganache puisse durcir un peu.

Le glaçage

Mélangez le sucre glace et le lait, et coulez le mélange sur le gâteau. Parsemez de vermicelles au chocolat.

Parez les bords pour avoir un carré régulier, et conservez le Napolitain dans une boite hermétique.. à température ambiante. PAS AU FRIGO si vous voulez gardez le moelleux!

Allez à vous de jouer ! Et après ça vous n’en achèterez plus… et moi je retourne en cuisine 😉😉

Muffin anglais

20200512_122327

Ces petits pains ronds, que l’on peut toaster et servir avec des garnitures sucrées ou salées,  peuvent se manger au petit déjeuner comme au goûter, ou même au déjeuner (Et la tout de suite je pense à mes œufs brouillés au bacon ou mes avocado toast 🤤🤤🤤 …. )

Bien évidemment qu’ils étaient obligés d’atterrir dans ma cuisine !!! Les enfants en raffolent ! C’est vraiment simple à réaliser et je n’en achèterai plus jamais !

Pour 10 – 12 muffins

500 g de farine

1 c à S de sucre

1 c à c de sel

1 sachet de levure sèche de boulanger (soit 5 g)

40 g de beurre

320 ml de lait tiède

Étapes de réalisation

Préchauffez le four à 30°

Dans le bol de votre robot, mélangez la levure le lait et le sucre et laissez poser 5 min.

Ajoutez la farine par dessus, ainsi que le sel e le beurre. Avec le crochet, pétrir pendant 10 min. Cette recette est tout à fait réalisable à la main.

La pâte doit être lisse. Couvrez d’un torchon et laisser reposer 1 h dans le four éteint. Elle doit doubler de volume.

Sur votre plan de travail fariné, étalez la pâte sur une épaisseur de 1 à 2 cm environ.

Découpez des cercles jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte, avec un emporte pièce (8-9 cm de diamètre). Un verre fera également l’affaire.

Déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson et couvrez les d’un torchon pour les laisser reposer encore 1 h 30, toujours dans le four éteint. Ils doivent doubler de volume.

Au bout de ce temps, chauffer une poêle à crêpe sans y ajouter de matière grasse et laisser cuire les muffins jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés des deux cotés…

… et quand ils sont chauds ils sont à tomber.. même nature !!!

Vous allez adorer vos English breakfast 😉

Bretzels sucrés

Le Bretzel est une pâtisserie salée typique de l’Alsace, en forme de nœud ou de bras entrelacés 😍… Mais il est d’origine du sud de l’Allemagne.

Aujourd’hui je vous présente la version sucrée, qui se fait beaucoup également, et qui est très proche de la brioche. Elle prend un peu de temps mais ça vaut vraiment le coup. Si j’ai réussi à en faire deux fois dans la semaine.. pourquoi pas vous ?

Pour ça il vous faudra 

1 sachet de levure sèche de boulanger (ou 15 g de levure fraîche)

80 ml de lait tiède

325 g de farine

3 œufs

75g de cassonade

1 sachet de sucre vanillé

1 c à c de sel

115 g de beurre mou

1 c à s d’eau de fleur d’oranger (facultatif : je n’en ai pas mis car on en est pas fan à la maison)

Perles de sucre (ou sucre en grains)

Pour la dorure

1 œuf entier

1 c à S de lait

Pour le sirop

70 g de cassonade

70 ml d’eau

 

Étapes de réalisation

Préchauffez votre four à 30°

Dans la cuve votre robot, diluez la levure avec le lait tiède. Prélevez 70g de farine des 325g et ajoutez les à la levure et au lait. Mélangez jusqu’à obtenir une texture élastique. Vous êtes entrain de préparer votre levain.

20200429_113759

Recouvrez du restant de farine et couvrez avec un torchon.  Laissez pousser  dans le four éteint durant 30 min. Le levain doit doubler de volume.

20200429_120559

Au bout des 30 min, quand le levain à bien poussé, ajoutez les œufs, la cassonade et le sel. Avec le crochet du robot, commencez à mélanger. Une fois les ingrédients bien incorporés, ajoutez le beurre, et mélangez pendant 10 min. La pâte est collante c’est normal. Vous pouvez ajouter l’eau de fleur a’oranger si vous le souhaitez et m »langez un peu.

20200429_121432

Formez une boule de pâte couvrez d’un linge et laissez reposer au frais pendant 3h.. Ouiiiiii c’est long. Mais vous ne restez pas devant votre frigo pendant 3h si ? 🤔

Après être restés devant votre frigo pendant 3h.. Nan sérieusement les gars j’espère que vous avez fait autre chose !!

Sortez la pâte et divisez la en 3 parts égales. Farinez votre plan de travail et avec chaque morceaux réalisez des boudins d’une longueur de 30 cm. Si vous faites moins long vous risquez de ne pas voir les trous de vos bretzels une fois cuits.

Formez vos bretzels :

Disposez les sur des plaques recouvertes de papier cuisson, et laissez les pousser (ENCORE !!!) pendant 40 min, toujours dans votre four éteint, ou à température ambiante (25°).

Sortez les plaques du four, et préchauffez le à 180°.

La dorure :

Dans un bol, mélangez l’œuf et le lait, et badigeonnez les bretzels au pinceau. Ajoutez ensuite les perles de sucre (ou non).

Enfournez pour 10 min à 180°, puis baissez le four à 170° et poursuivez la cuisson pendant 20 min. Quand ils commencent à dorer, recouvrez le de papier aluminium pour évitez qu’ils ne crament. Ce serait dommage hein ?😉

Le sirop :

Versez la cassonade et l’eau dans une casserole et faites bouillir jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Attention à ne pas formez un caramel.

Lorsque les Bretzels sont cuits, sortez les du four et les badigeonner de sirrop. Déposez les sur une grille et laissez refroidir.

20200501_182145

Au petit déjeuner et/ou au goûter à vous de voir quand vous les dégusterez…😋

%d blogueurs aiment cette page :