COOKIES AU BEURRE NOISETTE et MORCEAUX DE CHOCOLAT

Si il y a bien un goûter que mes enfants peuvent manger à tout heure de la journée, ce sont les cookies !

Si il y a bien un goûter facile à réaliser pour lequel, je peux laisser ma fille de 11 ans en cuisine les yeux fermés, ce sont les cookies !

Si il y bien un goûter qui est facile à transporter, à l’école, sur la route des vacances, pour offrir, à partager avec la famille, les amis, ce sont encore et toujours les cookies !

Les cookies sont vraiment des biscuits qui réunissent. On prend autant de plaisir à les manger seul, qu’en famille. Ici nous sommes plutôt du genre à les manger tous ensemble quand ils sortent du four le dimanche après midi. Il se peut que pour le dernier restant il y ait des disputes… Oui c’est déjà arrivé ! Mais dans l’ensemble cela se fait dans l’attente la plus totale !

Je dois tout de même t’avouer que, lorsque je suis toute seule à la maison et que je réalise ces quelques douceurs pour la sortie de l’école, il doit y en avoir un ou deux qui y passent tranquillement

Certaines recettes demandent quand même un petit peu de patience… Just a little… c’est le cas ici. Mais encore une fois rien de bien méchant.

En réalité, il n’y a que le beurre noisette qui exige que tu le prépares à l’avance. Non pas parce qu’il est compliqué à réaliser, oh que non, mais parce qu’il doit redurcir au frigo ! Ouiii il n’y a que ça !

Mais laisse moi te dire une chose. Ces cookies au beurre noisette sont meilleurs que les cookies classiques ! Le beurre noisette les amène carrément à un autre level !! Bon, ça n’est que mon avis.

Mais pour commencer , sais-tu ce qu’est un beurre noisette ? Si oui je te félicite, si non, je te félicite aussi d’avoir lu la suite. Un beurre noisette, qu’il soit doux ou salé, est un beurre qui lorsqu’il monte en température à feu régulier, ni trop fort ni pas assez , il se dissocie. C’est à dire que l’eau va s’évaporer et une mousse va se former. Quand le beurre arrête de mousser, il laisse place à la musique. Oui, parce que chaque plat est comme une symphonie, et chaque ingrédient un instrument (t’ai-je dis que je ne passais pas une seule journée sans musique ?). Ici c’est le beurre et il crépite, et quand il commence à prendre une couleur châtain due à la protéine de lait (caséine) qui caramélise, une odeur agréable se dégage. Une odeur de noisette. Voila ! Oui la fin est brute. Je suis navrée.

Pourquoi tu vas adorer ça ?

Ces cookies sont moelleux à l’intérieur et croustillants à l’extérieur.

Le beurre noisette ajoute une saveur ultra gourmande.

Cette recette est facile à faire !

Ce que tu dois savoir sur les ingrédients :

Le beurre (doux) noisette : Après avoir passé la nuit au frais, il faut le remettre à température ambiante pour le crémer (je t’expliques tout ça dans la recette)

Cassonnade : Ici je fais un mix de sucre blond et de cassonade. Tu peux ne mettre que de la cassonnade ou du sucre blond. Tu peux même tenter le sucre muscovado (meilleur sur le plan nutritionnel) It’s up to you ! 

Œufs : A température ambiante. On casse les œufs à plat sur le plan de travail propre (ou un essuie tout) et non sur le bord d’un récipient pour éviter les éclats de coquilles.

Les morceaux de chocolat : Je te conseille d’utiliser du chocolat noir. (pour ma part 70% minimum) car la recette contient déjà assez de sucre. En revanche, je te déconseille le chocolat au lait qui apporte un surplus de sucre. Trop de sucre tue… la santé !

La Fécule de maïs : Elle va apporter du moelleux aux cookies pendant plusieurs jours.

Comme les ingrédients n’ont plus aucun secret pour toi et si tu les as déjà lance toi maintenant !! Sinon pense à faire ta liste, à la mettre dans ton portefeuille ou sur ton frigo et ce sera pour demain !

*Voici ce que tu dois avoir dans ton placard et ton frigo !

150g de beurre – 100g de sucre blond – 180g de cassonnade – 1 càc d’arome de vanille – 2 œufs -300g de farine – 1 càc de bicarbonate de soude (alimentaire..) – 1càc de sel – 2 càc de fécule de maïs (pseudonyme Maïzena) – des morceaux de chocolats concassés (parce que c’est bien meilleur)

* Place aux étapes de réalisation

Le Beurre Noisette

Dans une casserole à feu moyen, commence à faire fondre le beurre. Une fois le beurre fondu, avec le fouet mélange de temps en temps jusqu’à ce que la mousse se forme. Continue de mélanger régulièrement car il sera difficile de voir le fond à cause de la mousse. Le beurre va changer de bruit. La fameuse musique tu te souviens ? Il va commencer à prendre une belle couleur ambrée avec cette odeur noisette. Tu peux éteindre le feu et mettre ta casserole de coté pour éviter que le beurre ne brûle. Ne le filtre surtout pas. Verse le dans un bocal ou n’importe quel récipient, avec toute la partie brune. C’est la que se trouve la saveur ! Couvre le récipient avec du film plastique et place le au frigo toute la nuit ou jusqu’à ce qu’il soit solide.

Avant de commencer à préparer ta pate à cookies, laisse le beurre noisette revenir a température ambiante. Je dirais 1h à 2h avant. Pour ma part, je prépare mon beurre noisette la veille, je le sors le matin et réalise mes cookies l’après midi.

La pâte à cookies

Dans un récipient, mélange la farine, le bicarbonate, le sel et la fécule de maïs. Met de coté.

Le Beurre et les sucres

Dans la cuve du robot , avec un batteur électrique manuelle, ou encore une cuillère en bois, il y a toujours moyen de se débrouiller, battre le beurre noisette jusqu’à ce qu’il devienne pommade donc bien lisse. Ajoute le sucre blond et le sucre roux. Battre encore jusqu’à ce que l’ensemble te paraisse « léger ». C’est une image bien évidemment. Mais tu comprends ce que je veux dire.

Les Ingrédients Humides

Ajoute la vanille et les œufs, et mélange jusqu’à consistance homogène.

Les ingrédients secs

Ajoute les ingrédients secs et mélange de nouveau jusqu’à consistance homogène.

Ajoute les morceaux de chocolats que tu auras concassé et mélange jusqu’à consis… bon tu as compris.

Refroidir la pâte

Il est temps de couvrir et placer ton bol au frigo pendant 30minutes à 45min. Whaaatt ? encore de l’attente ! Allez courage, c’est bientôt la fin.

La cuisson

Utilise une cuillère à glace c’est le must. Cela te permettra d’avoir des cookies de la même forme et de la même taille. En soit, c’est un détail, parce que deux grandes cuillères c’est très bien ou même tes mains, direct dans la matière !

Prélève de la pâte et place les boules sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Espace les bien. Je fais généralement 6 cookies par plaque.

Préchauffe le four à 175° et place tes plaques au frigo en attendant.

Enfourne ta première fournée de cookies pour 10-12 min, et 8-10 min pour les autres fournées. Pourquoi ? Car ton four aura eu le temps de bien chauffé avec la première fournée. Il sera donc à bonne température pour les autres. Tu peux rajouter quelques minutes de cuisson en fonction de comment tu aimes manger ton cookie.

Laisse refroidir un peu avant de les transférer sur une grille, car ils seront fragiles. On est d’accord que tu peux les manger tièdes parce que le chocolat sera ultra fondant… Attention tout de même à ne pas te brûler avec le chocolat.

Tu te poses peut être des questions … Et j’y réponds :

Si tu peux utiliser du beurre ordinaire ?

Tout à fait, tu passes l’étape de réalisation du beurre noisette

Si tu peux congeler tes cookies ?

Evidemment !

Crus: Prépare tes boules et mets les dans un sac de congélation. Quand ce sera le moment, fais les cuire directement. Il faudra ajouter quelques minutes de cuisson.

Cuits : Dans un sac de congélation, sans les superposer. Tu peux les laisser décongeler sur une plaque à température ambiante ou les passer légèrement au four à basse température.

Comment tu les conserves ?

A température ambiante, dans une boite hermétique. 5 Jours… si tu en as le courage!

Au congélateur, 1 mois.

Si tu as d’autres questions, je t’invite à me les envoyer par message et j’y répondrai avec plaisir. Et si tu le souhaites tu peux aussi me partager les photo de tes réalisations.

En attendant, le défi, comme pour toutes pâtisseries, quand elles viennent d’être réalisées…. C’est de ne pas tout manger…

C’est bien de la fleur de sel que tu vois là ! Ca réhausse le goût du chocolat. Et comme tu peux le voir j’ai craqué !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s