Cookies au beurre noisette

D’une certaine manière, je ne me lasse pas des cookies. Peu importe combien j’en ai fais depuis que je suis dans une cuisine, j’en ai toujours envie. Mes enfants en redemandent souvent, alors je suis amenée à en faire au moins une fois par semaine si ce n’est pas deux.

Ceux aux morceaux de chocolat noir, ou au chocolat au lait, ou au chocolat blanc ou quelques fois les 3 en même temps, reviennent régulièrement, ceux aux flocons d’avoine un peu plus maintenant qu’ils sont plus grands et apprécient les saveurs que d’autres céréales que le blé peuvent apporter.

Et puis je m’amuse, à rajouter une épice par ci, surtout en cette période automnale et bientôt magique avec Noël en approche, des noisettes par là, un peu plus de fleur de sel, pour rehausser le chocolat noir. Je trouve toujours quelque chose pour différencier et changer. Pour le plus grand bonheur de tous.

Mais si il y a bien une saveur que j’adore dans les pâtisseries, notamment les cookies, c’est celle du beurre noisette. Non seulement pour l’odeur qu’il dégage dans toute la maison, mais aussi parce qu’on pourrait y aller à la petite cuillère. Quoi ? Manger du beurre à la petite cuillère ! Et bien faites l’expérience, je vous assure qu’avec le beurre noisette, vous serez surpris.

Goûtez, goûtez tout ce que vous préparez vous pourriez être étonnés de la puissance de certains ingrédients. Vous saurez alors ce qui apportera de la puissance ou encore de la douceur à votre pâtisserie ou votre plat.

C’est ce que j’ai voulu apporter, à ces cookies car ils ne contiennent pas de chocolat, et pour laisser une place totale au beurre noisette qui va leur apporter de la puissance, mais également de la douceur avec la vanille et la cannelle.

En ce moment j’expérimente beaucoup, que ce soit en sucré ou salé et je m’éclate. Ce qui fait que je trouve un peu moins de temps pour vous partager mes recettes. Je n’ai pas envie de partager juste pour l’algorithme d’Instagram. Mais plutôt parce que je suis sûre de moi, de mes ingrédients. J’aime vous partager les recettes que je fais régulièrement à la maison, celles qui me font gagner du temps, celles qui mettent le sourire aux lèvres, celles qui remontent le moral, celles qui me font, qu’on se le dise faire des économies.

Et quelques fois j’ai juste envie d’en garder pour moi, pour mes enfants. Vous savez, la recette qui se transmets de mère en fille/fils et petits fils/petite fille, avec les ingrédients secrets qui feront que personne ne pourra reproduire telle ou telle recette sauf eux. Alors excusez moi si je prends un peu de temps parfois.

Je le sais, que l’on court tous après le temps, et partout à la fois.. Pour le travail, pour rattraper le train, pour aller faire des courses, pour être à l’heure à la sortie de l’école, et j’en passe.

Le Coco étant passé par la entre temps, a remis chaque chose à sa place, et aujourd’hui on commence à prendre le temps de prendre du temps. Et ce n’est quelques fois pas une chose facile.

J’ai pour habitude de vous partager des recettes rapides et faciles à réaliser, Mais j’avais envie de changer. Et parce que quelques fois certaines recettes méritent que l’on prenne le temps de les faire.

Alors oui, cette recette prendra un peu plus de temps mais, elle en vaut vraiment la peine, je vous le promets, vous ne pourrez plus vous en passer. C’est l’une de mes recettes préférées.

Et pour tout vous dire ce qui vous prendra le plus de temps, c’est de regarder votre beurre fondre pour se transformer en beurre noisette et embaumer votre maison de cette odeur exceptionnelle et de laisser la pâte refroidir 30minutes au frigo. Oui c’est tout !

Et si j’étais vous je n’attendrais pas plus longtemps, pour vérifier mes placards et mon frigo et réaliser ces cookies au beurre noisette dont vous ne pourrez plus vous passer.

Les ingrédients :

180 de beurre – 180g de cassonnade – 50g de sucre blond – 1 œuf – 1 jaune d’œuf – 1 CàS de vanille liquide – 210g de farine – 1/2 càc de bicarbonate de soude – 1/2 càc de sel – 1/2 càc de cannelle

Etapes de réalisation :

Faire dorer le beurre à feu moyen, en remuant constamment jusqu’à ce que le beurre commence à mousser et à devenir brun doré, dégageant une odeur exceptionnelle de noisette. Dès que le beure commence à sentir la noisette, il faut le retirer du feu pour éviter qu’il ne crame. D’ailleurs le fond de la casserole brun foncé, ce n’est pas du cramé. Il fout TOUT garder. Laisser le beurre refroidir.

Dans un récipient ou le bol du robot, mélanger le beurre noisette avec la cassonade et le sucre blond. Battre au fouet jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés. Ajouter l’œuf, le jaune d’œuf et la vanille liquide. Bien mélanger.

Dans un autre récipient, mélanger la farine, le sel, le bicarbonate, la cannelle et verser le mélange sur le mélange d’ingrédients humides. Mélanger avec une cuillère en bois, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de traces de farine.

Réfrigérer la pâte pendant au moins 30minutes. Ca vaaaa, ce n’est pas grand chose, juste le temps de nettoyer le plan de travail, les ustensiles, le récipient d’ingrédients secs, et de préparer la plaque à pâtisserie.

Lorsque tout est ok, préchauffer le four à 175°.

A l’aide d’une cuillère à glace ou à la main, former des boules de pâtes, et les placer sur une plaque recouverte de papier cuisson. En ce qui me concerne je place 6 boules par plaque, en les espaçant suffisamment.

On voit la différence de texture entre la boule faite à la main et celle à la cuillère à glace 😉

Cuire au four pendant 11 à 12 minutes, ou jusqu’à ce que les bords soient juste dorés.

cookie fait avec la cuillère à glace et ses petits points noirs dus au beurre noisette

Il faudra laisser UN PEU refroidir avant de déguster avec un bon chocolat chaud.. hhmm je m’y vois déjà.

cookie fait à la main, moins craquelé et plus doré, mais tout aussi ARCHI BON

Your Turn 😉

Publicité

Hélènettes (petits sablés aux amandes)

J’aime beaucoup trop le recette de gaufres aux blancs d’œufs que je t’ai partagé il n’y a pas si longtemps sur les réseaux, et que tu retrouveras ici. C’est la seule recette que je fais et qui fait partie de la table du petit déjeuner TOUS les matins. Oui, je dis bien tous les matins, car j’en ai toujours d’avance dans le congélateur. Pour le plus grand bonheur de mes enfants et de mon mari. Il y a bien évidemment d’autres petites choses à table, pour qu’ils ne se lassent pas trop vite de mes gaufres. Mais cette recette est tellement rapide et facile à faire, que cela m’embêterai vraiment qu’ils en aient marre d’en manger tous les matins.

Tu te demandes quel est le rapport avec les hélènettes. Je sais. Attends je continue.

Souvent j’ai des blancs d’œufs d’avance dans le frigo pour les gaufres, donc c’est pratique. Hm… Comment je fais ?

Et bien, en plus d’avoir des gaufres tous les matins, mes enfants ont des hélènettes quasiment à chaque goûter. Mais QUÉSACO ?! Et bien c’est une recette de sablés aux amandes, qui ne nécessite que 2 jaunes d’œufs, et il me reste forcément les blancs… Pour mes gaufres !!! Et ouiiii ne me remercie pas c’est cadeau !

Tu te dis, si tu connais bien ma recette de gaufres (et si tu ne la connais toujours pas, je ne sais pas ce que tu attends pour cliquer ici !) qu’il te faut 90g de blancs d’œufs, que pour la recette des helénettes il te faut 2 jaunes d’œufs, et donc qu’il te resterait 2 blancs d’œufs soit 60g et que techniquement il te manquerait 30g pour tes gaufres. Pffff Peut-être que tu ne te dis même pas tout ça en fait.

Mais ce n’est pas grave, je vais te répondre quand même. Et te dire que tu ne vas quand même pas casser un œuf supplémentaire, juste parce qu’il te manque 30g pour faire des gaufres ? Je t’annonce que tes gaufres seront tout de même super bonnes juste avec tes 60g de blancs d’œufs.

Penses-tu vraiment que je m’embête moi ? Pas du tout ! Il faut aller au plus simple, et le plus simple c’est de te simplifier la vie. Alors simplifie la et ne mange tes gaufres qu’avec 60g de blancs d’oeufs ! En tout cas moi j’essaie de me simplifier la vie un maximum en pâtisserie !

Revenons à nos petites hélénettes. Je n’ai pas trouvé l’origine de ces petits sablés si mignons et si bons. Mons fils pourrait en manger 5-6 d’affilés si je ne l’arrête pas, oui en plus de minimum 2 cookies, une compote et quelques fois un fruit.. Mmmmouaih.

Je disais que je n’avais pas trouvé l’origine des hélénettes, toutefois l’origine des sablés (qui sont composés de beurre sucre farine et quelque fois jaunes d’œufs) date du XVIIe siècle (oui ma fille est en plein dans la frise chronologique alors je te lâche un petit chiffre romain) et tout cela se passe à l’époque de Louis XIV. Madeleine de Souvré, Marquise de sablé, une femme de lettres, aurait apporté à la cour du roi des petits biscuits secs et ronds, que le prince de Condé ou le Grand Condé, cousin du roi trouva à sa convenance. Il a grave kiffé quoi !

Au château de Chantilly, la où il finira sa vie, Le Grand Condé ordonna à François Vatel, qui était un pâtissier-traiteur, promu « contrôleur général de bouche » et au service du prince de Condé, que « ces petits sablés » qu’il renomma ainsi en hommage à la marquise, lui soient servis au saut du lit, tous les jours. Rien que ça. Quand je te dis que mes enfants en mange presque tous les jours à leur goûter, je ne suis pas si folle.

Je te le dis, les petits sablés, c’est la vie oui ! Et les hélenettes encore plus ! Ces petits sablés aux amandes sont, EN TOUTE HONNÊTÉ (oui je suis obligé de crier) FACILE ET RAPIDE, tu n’as aucune, mais alors aucune excuse pour ne pas les réaliser. Ils sont trop bons, trop réconfortants, trop mignons. Il te faudra compter moins de 30minutes d’attente entre le 1er ingrédient et ton estomac.

Et voici ce que tu dois avoir dans ton placard et ton frigo pour réaliser

18 Hélenettes (oui désolée je n’ai pas réussi à en faire 20)

2 jaunes d’œufs – 100 cassonade – 80g de beurre – 100g de farine – 100g de poudre d’amande – 1 pincée de sel – arôme vanille et amande amère (Je mets les deux mais tu peux ne mettre qu’un des deux, c’est tout simplement que l’amande amère fait ressortir le goût de l’amande et cela me rappelle la frangipane et les fêtes de fin d’année)

Tu n’as besoin d’aucun robot ménager. Tu peux tout faire au fouet et à la cuilère en bois.

Étapes de réalisation :

1. Commence par faire fondre le beurre et réserve le, le temps qu’il devienne tiède.

2. Fouette les jaunes d’œufs et la cassonade ensemble, jusqu’à ce qu’ils blanchissent légèrement.

3. Ajoute le beurre et les arômes vanille et amande amère.

4. Ajoute la farine et les amandes en poudre et mélange avec la cuillère en bois jusqu’à obtenir une pâte homogène.

5. Préchauffe ton four à 180°

6. Forme des boules avec tes mains et dépose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

7. A l’aide d’une cuillère, aplatis très légèrement les boules.

8. Enfourne pour 10 minutes.

9. Laisse refroidir sur une grille si tu en as le courage.

10. Bon appétit !

QUELQUES CONSEILS

Tu peux doubler les doses si tu le souhaites et une fois réalisés, les congeler. Tu n’auras qu’à les sortir et les laisser revenir à température ambiante.

Si tu ne souhaites pas attendre, tu peux les passer légèrement au four à 80°

Je pense que tu n’en mangeras pas qu’un, ni deux. Moi je dis ça…

Et pense à m’envoyer une photo lorsque tu auras réaliser tes hélènettes et me dire ce que tu en penses en commentaires !

A bientôt !

GATEAU A LA VANILLE FACILE ET SON GLACAGE DOUX AU CHOCOLAT

On a tous besoin d’une recette de gâteau facile, fiable et délicieuse dans notre petit carnet, pour toutes occasions nécessitant un gâteau.

Et si tu es à la recherche de la recette de gâteau à la vanille la plus facile, ne cherche pas plus loin, tu es au bon endroit ! Et avec son glaçage au chocolat, tout aussi facile, tu passeras d’un simple gâteau (simple mais délicieux et moelleux !) à la vanille pour le goûter, à un dessert ultra gourmand pour recevoir tes invités (t’as vu la rime?)

C’est le meilleur gâteau à préparer rapidement sans beaucoup de temps, ni équipement.

Pourquoi tu vas adorer ce gâteau ?

Parce qu’il est super moelleux ! Il a une texture douce, il n’est pas friable, il se conserve plusieurs jours.

Parce que le glaçage est… fondant à souhait ! Mais aussi facultatif !

Parce que, et surtout il est FACILE à faire et RAPIDE ! 10 minutes de préparation pour 20 à 25 minute de cuisson ! Je te laisse faire le calcul de ton temps passer dans ta cuisine ! Et en plus tu peux mettre les enfants à contribution. Eh oui !

Cette recette de gâteau ne contient que des éléments de base (je ne parle pas du glaçage). Aucun ingrédient spécial te fera courir au supermarché. D’autant plus que je te donne quelques alternatives si besoin.

 Des amis passent à l’improviste ? Aucun problème! La Kermesse de l’école ? J’ai une recette de gâteau rapide pour ça! De nouveaux voisins viennent d’emménager de l’autre côté de la rue ? Ce gâteau est parfait pour toutes ces occasions et plus encore.

Mais avant voici quelques éléments que tu devras prendre en compte pour réaliser ce gâteau :

Les œufs : Ils doivent être à  température ambiante avant d’être ajoutés à la pâte. Cela aidera les œufs à s’incorporer uniformément dans la pâte.

Le Beurre doux : Il doit être à température ambiante, bien mou (pas fondu), car il va être mélangé aux ingrédients secs. Et cela t’évitera de galérer

L’huile : Elle va apporter cette sensation d’humidité supplémentaire au gâteau et c’est en partie grâce à elle qu’il sera moelleux. 

Assure toi de ne pas utiliser ton huile laissée dans la casserole avec laquelle tu as fais tes frites hier ! Oui je précise, on ne sait jamais ! Sauf si tu souhaites manger un gâteau avec un arrière goût de frites. Bon il y a certaine personne qui mange des frites avec de la glace donc plus rien ne me choque. Ah si… L’ananas sur la pizza ! Mais qui fait ça ?

Tu l’auras compris, une huile neutre et non utilisée sera parfaite.

Le Lait : Il doit être à température ambiante et non froid, même légèrement tiède. Donc, si il est dans ton frigo, sort la quantité dont tu auras besoin 2h avant.

Quand tu liras les étapes de réalisation de cette recette, tu te diras « C’est TOUT? »

Et si tu ne me crois pas je t’invite à jeter un coup d’œil à la liste d’ingrédients dont tu auras besoin, parce que, crois moi tu t’apprêtes à réaliser cette recette

Temps de préparation 10 min

Temps de cuisson 20 à 25 min

Ingrédients pour le gâteau

160 ml de lait – 45ml d’huile neutre (tournesol, colza) – 2 œufs – 2 càc de vanille liquide – 180g de farine – 8g de fécule de maïs (Pseudonyme maïzena) et si tu n’en a pas, ajoute ces 8g à la farine – 1/2 sachet de levure chimique – 1/2 càc de bicarbonate de soude alimentaire – 170g de cassonnade – 1 pincée de sel – 56g de beurre doux très mou

Je partage ma recette de glaçage ici pour toi. Elle est facile, et pas aussi sucré que la plupart des crèmes au beurre et autres, ce que j’apprécie. N’hésite surtout pas à renoncer complètement au glaçage si tu le souhaites (je ne t’en voudrais absolument pas), ou à le changer pour ta recette de glaçage préférée!

Ingrédients pour le glaçage

140g de chocolat noir (j’utilise du 70%) – 80ml de crème liquide à 30% de MG – 15ml de miel – 60ml de yaourt grec ou crème fraiche

Etapes de réalisation

Pour le gâteau

Préchauffe le four à 170°C

Prépare un moule, (j’ai utilisé un moule carré), en y mettant du papier cuisson, ce sera plus simple pour le démouler et le découper avec son glaçage.

Dans un bol avec un fouet, mélange le lait, l’huile, les œufs et la vanille, réserve.

Dans un autre bol, avec un fouet, mélange la farine, la fécule de maïs, la levure chimique, le bicarbonate de soude, le sucre et le sel, Ajoute le beurre mou et mélange jusqu’à ce que la texture devienne sableuse.

Verse le mélange d’ingrédients liquides dans le mélange d’ingrédients secs, et avec le fouet ou un batteur électrique, mélange jusqu’à ce que la pâte devienne lisse.

Verse le tout dans ton moule et enfourne pour 20 à 25min selon le four. (Tu peux commencer la préparation de ton glaçage). Le cure-dent doit ressortir propre.  Le gâteau  sera légèrement doré sur les bords. Ne surcuit pas ton gâteau sinon il perdra de son moelleux.

Transfère sur une grille et laisse refroidir.

Pour le glaçage

Dans une casserole à feu doux, remue doucement la crème liquide le miel et le chocolat. Laisse le chocolat fondre lentement. Attention à ce qu’il ne crame pas. Mélange jusqu’à ce que l’ensemble soit lisse et brillant. Verse dans un bol et ajoute le yaourt grec (ou la crème fraiche). Place le bol au frigo pendant 15 minute pour le refroidir, mais il ne faut pas qu’il soit ferme. Fouette vigoureusement pendant quelques secondes pour l’alléger et utilise le pour glacer ton gâteau. Il se raffermira une fois qu’il aura complètement refroidi. Tu peux placer le gâteau au frigo et le sortir 10min avant de servir.

Bon d’accord, tu peux aussi passer directement par la case dégustation.

Tu peux conserver ce gâteau avec son glaçage jusqu’à 5 jours au frigo. Sans glaçage et à température ambiante 3 jours. Mais de toi à moi je ne suis pas sûre qu’il tienne aussi longtemps

Au fait tu te souviens de ce que je t’ais dis plus haut, je te rafraichis la mémoire ?

« Quand tu liras les étapes de réalisation de cette recette, tu te diras « C’est TOUT? »

ALORS ?

COOKIES VANILLE

De toi à moi, est-il vraiment obligatoire d’ajouter des morceaux de chocolat ou autres condiments dans un cookie ? Non, c’est une véritable question ! Quand on pense cookies, on pense généralement à ceux avec toutes sortes de garniture ! Alors qu’on peut aussi… Ne rien y mettre.

Je partage avec toi une conversation que j’ai eu avec mon fils :

– Maman on mange quoi au goûter ?

 Des cookies mon chéri!

– Ouaaaiiiii trop bien, au chocolat ?!

hmm non…

– Alors quoi, au spéculoos ?

hmm non…

– Mais alors quuuooii ? Au chocolat blanc ? Au beurre de cacahuète?

Je crois bien qu’il m’a cité tout ce qu’il pouvait… ce à quoi j’ai répondu

Des cookies natures

– Hein ? avec rien dedans ?

Tu peux les appeler cookies à la vanille si tu veux.

– ooh noooon ! Mais j’aime pas natuuuure !

Tu n’as pas gouté.

– Oui mais j’aime pas !

Toi aussi tu es entouré d’enfants qui ont décidé qu’ils n’aimaient pas, sans avoir gouté quoi que se soit ? Des champions ici ! Je ne pourrai même pas dire, qui des 3 est sur le podium ! Ex aequo ! Bref continuons.

Tu sais qu’il n’y aura que ça et rien d’autre ?

– hmhm je mangerai que ma compote …

Confidence : le goûter et les desserts sont ses repas préférés alors autant dire que juste une compote…Toi aussi tu n’y crois pas hein !

Avant de te raconter la suite des aventures de mon fils de 4 ans, il serait peut être temps que tu vérifies tes placards et ton frigo, si jamais l’envie te prenais de te lancer dans cette préparation, qui on peut se le dire est ultra rapide !

Tu obtiendras 16 cookies !

*Les ingrédients qu’il te faut dans ton placard et ton frigo !

320g de farine – 2càc de levure chimique – 1càc de sel – 225g de beurre à température ambiante – EXCEPTIONNELEMENT pour cette recette 230g sucre blanc + 30g pour rouler les cookies (je n’utilise généralement pas de sucre raffiné, mais je voulais un rendu tout blanc, libre a toi d’y mettre le sucre que tu veux mais le rendu ne sera peut être pas le même!) – 1 œuf +1 jaune d’œuf – 1 càc d’extrait de vanille

*Les étapes de réalisation

Préchauffe le four à 180° et tapisse tes plaques de papiers cuisson.

Dans un récipient, avec ton batteur électrique ou le fouet du robot, battre le beurre et le sucre jusqu’à consistance légère et mousseuse pendant 2 à 3 minute. Ajoute l’œuf, le jaune d’œuf et la vanille, mélange jusqu’à ce que ce soit homogène.

Incorpore lentement la farine, la levure et le sel.

Dans un bol à part, ajoute le sucre restant. A l’aide de ta cuillère à glace prélève de la pate, reforme une boule à la main et roule la dans le sucre pour l’enrober. Le sucre va leur apporter un coté brillant et craquant. Ils vont d’ailleurs un peu se craqueler. J’aime beaucoup trop le rendu. Oui il ne m’en faut pas beaucoup.

Le côté craquelé dont je parlais

Répète l’opération et place toutes tes boules sur tes plaques de cuisson en les espaçant. Aplatis les légèrement avec le dos d’une cuillère à soupe ou avec le plat d’une tasse.

Enfourne pour 10 à 12 min ou jusqu’à ce que les bords commencent à dorer. Laisse les complètement refroidir avant de les transférer sur une grille. Tu peux les conserver 3 jours à température ambiante dans une boite hermétique ou les congeler.

Maintenant voila comment s’est terminé cette conversation. L’heure du goûter ayant sonné, j’ai déposé les cookies vanille à table…

Mes deux filles se sont servies et ont adoré. Mon fils avec un peu d’hésitation et en regardant ses sœurs manger avec entrain , s’est résigné à se servir sans grande conviction et à manger son cookie vanille.. je pense que la faim a été plus forte.

Il m’a dit en chuchotant :

– Maman…quand j’aurai terminé mon cookie, je pourrai en reprendre un autre, et en garder un autre pour demain à la sortie de l’école ? Un pour moi, un pour les sœurs et un pour mon copain stp?

Mais je croyais que tu n’aimais pas ?

– Euh j’ai jamais dis ça !!!!

Il était évident qu’il aurait son cookie à la sortie de l’école. Un pour lui un pour les sœurs et un pour son(ses) copains.

Et toi comment tu les trouves ces cookies à la vanille ?

PS : Evidemment que c’est sucré et gras, alors on enchaine pas sur un burger frites, une lasagne béchamel, une tartiflette… Avoir une bonne hygiène de vie pour profiter de ce genre de douceur c’est tout de même primordial.

Alors ce soir ce sera soupe !

(oui l’été a eu du mal à montrer le bout de son nez lorsque j’ai rédigé cet article)!

Tarte aux fraises/framboises et sa ganache

Profitons de leur saison pour en faire de jolies pâtisseries. Les fraises sont désormais sur tous les étals de supermarchés ! Il ne faut pas s’en priver !!! J’ai eu envie d’une simple tarte.. juste une pâte sablée, une ganache et des fruits. J’y ai ajouté des framboises en plus. Mon fond de tarte n’a aucun bords. Vous pouvez bien évidemment, faire une crème d’amandes sur votre pâte sablée pour y ajouter plus de gourmandise, mais je voulais quelque chose de simple et léger.

Ganache chocolat blanc (à faire la veille ou le matin pour l’après-midi en laissant 4h au frais)

330ml de crème liquide entière 30% MG

180g de chocolat blanc

1 gousse de vanille

La pâte sablée

100g de beurre

75g de sucre glace

30g de poudre d’amandes

1 œuf

200g de farine

1 pincée de sel

Des fraises et des framboises

Étapes de réalisation

Ganache chocolat blanc

La veille ou le matin pour l’après-midi, faites chauffer la crème liquide avec la gousse de vanille, que vous aurez couper en deux pour récupérer les grains de vanille, qu’il faudra aussi mettre dans la crème.

Cassez le chocolat en morceaux. Quand la crème est chaude, la verser en 3 fois sur le chocolat. La première fois, verser un peu de crème et laisser poser pour laisser fondre le chocolat. Mélangez. Répété cette opération 3 fois jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu et bien mélangé.

Filmez au contact et réservez au frais, tout une nuit ou 4h.

La pâte sablée

Mélangez le beurre pommade et le sucre bien homogènes.

Ajoutez la poudre d’amandes et mélangez.

Ajoutez l’œuf et mélangez.

Ajoutez la farine et le sel en 2-3 fois en mélangeant entre chaque ajout.

Formez une boule, que vous aplatirez à la main en un petit rectangle.

Filmez la et mettez la au frais pour 30min.

Préchauffez le four à 180°

Cette pâte est très délicate. Sortez la du frais, et attention à ne pas trop la chauffer en la travaillant.

[vous pouvez faire le fonçage comme une tarte classique (avec les bords). Ici je n’ai découpé qu’un rond, de la taille de mon cercle pour avoir un fond de tarte et en faire juste une base. Je n’ai donc aucun bords, mais je l’ai étalé de sorte à avoir une certaine épaisseur pour avoir assez de mâche quand même].

Étalez la pâte en la tournant régulièrement et en y mettant un peu de farine (fleurer) pour ne pas qu’elle accroche.
Si vous optez pour un fonçage classique, enroulez la autour de votre rouleau de pâtisserie pour la poser délicatement sur le cercle à tarte, disposé sur une plaque avec du papier cuisson. Avec un couteau, retirez l’excédent de pâte sur les bords du cercle.
Si vous optez pour la même version que moi, posez votre cercle à tarte sur la pâte et découpez tout autour du cercle pour ne récupérer que le rond.
Piquez le fond de tarte.
Avec le reste de pâte vous pouvez faire des sablés. Attention les cuire séparément car le temps de cuisson sera beaucoup plus court.
Enfournez pour 20min à 180° elle doit être dorée.
Sortez le fond de tarte et laissez refroidir sur une grille.
Ganache chocolat blanc (suite)
Sortez votre ganache du frigo, et mettez la dans la cuve du robot. Montez votre ganache ferme. Elle va blanchir. (vous avez une photo ici)
Votre fond de tarte refroidi et votre ganache montée vous n’avez plus qu’a faire l’assemblage. Prenez une poche a douille que vous aurez rempli de ganache. Faites votre décoration et ajoutez les fruits.
Et bonne dégustation 😉