Ganache montée chocolat blanc/vanille

 

Cette ganache est parfaite pour les macarons et entremets. Ici les quantités sont celles que j’utilise pour garnir mes macarons. Vous pouvez y intégrer un peu de pâte de pistache… et TADAAAMMM ce sera une ganache montée pistache 🙂

Facile nan ? Allez a vous de travailler.

 

170g de crème liquide 30/35% de MG pas moins !!!

1 gousse de vanille

150g de chocolat blanc

 

Faire chauffer la crème liquide avec la gousse de vanille. Elle sera versée en 2 fois sur le chocolat.

Casser le chocolat en morceaux.

Verser la moitié de la crème liquide  sur le chocolat. Laisser reposer 2 min pour que cela le fasse fondre. Mélanger.

Verser le reste de crème et mélanger jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu. S’il reste encore des morceaux de chocolat faire fondre le reste au bain marie.

Filmer au contact et réserver au frais minimum 4h. Le mieux c’est toute la nuit.

Verser le mélange dans votre robot et monter la crème comme une chantilly. Elle sera ferme et aura éclaircie.

C’est prêt !

 

Publicité

Brownie fondant au noix de pécan caramélisées

J’ai dis que je n’étais pas trop chocolat mais pour un brownie bien fait… Je fonds. Et en ce qui me concerne j’y mets des noix de pécan… mais attention.. noix de pécan caramélisées 😲 !!! Je meurs tellement c’est une tuerie.

Je ne vais pas raconter ma vie on a pas le temps… on est d’accord c’est la recette que vous voulez ??? 😅

INGREDIENTS

Noix de pécan caramélisées

125g de noix de pécan

150g de sucre

50ml d’eau

Brownie

200 g de chocolat noir

4 œufs

150 g de cassonnade

160 g de beurre

70 g de farine

1 pincée de sel

125 g de noix de pécan caramélisées

 

Étapes de réalisation :

Noix de pécan caramelisées

Dans une casserole versez l’eau d’abord et ensuite le sucre. Portez à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Attention à ce que cela ne se transforme pas en caramel.

Versez les noix de pécan et mélangez. Elles vont sabler.  Continuez de mélanger car le caramel va se former. Une fois les noix complètement enrobées étalez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez refroidir.

Quand elles sont froides séparez les un maximum. (Pour faire un praliné pécan l’étape d’après c’est de les mixer😉 mais on va les garder telles qu’elles pour le brownie)

Brownie

Faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie ou au micro-ondes. Encore une fois si vous ne maitrisez pas le micro-ondes, préférez le bain marie pour éviter de faire cramer votre chocolat.

Préchauffez le four a 160°

Dans la cuve du robot mélangez le sucre et les oeufs.

Ajoutez le mélange beurre chocolat et ensuite la farine et la pincée de sel. Mélangez. Et enfin versez les noix de pécan. Mélangez.

Chemisez un moule carré, car ce sera plus simple pour démouler votre brownie.

Si vous avez un carré sans fond découper un carré de papier d’aluminium plus grand que le moule. Découpez ensuite un carré de papier cuisson un peu moins grand que le carré d’aluminium mais toujours plus grand que votre moule que vous déposerez sur le carré d’alu. Vous me suivez toujours ?😥

Posez votre moule carré sans fond sur les carré d alu et cuisson et rabbater (ça se dit ça ?)les bords de façon à envelopper les bords du moule et pour éviter que votre préparation ne s’echappe.

Une fois ce devoir de science terminé beurrez et farinez le moule et versez votre pâte a brownie pécan.

Enfournez pour 30min. Ne cherchez pas à voir ressortir une lame de couteau sèche. Le but du brownie c’est qu il soit ultra fondant et pas sec.

Laissez refroidir avant de démouler.

Ici on le mange tiède avec de la crème anglaise (oui bein mes filles associent toujours le chocolat avec de la crème anglaise) mais la glace et la chantilly fonctionnent très bien aussi.

Et si vous le mangez nature vous sentirez encore plus les noix de pécan caramélisées😋

Ça à l’air technique comme ça mais vous ne pourrez plus vous en passer.

Allez go go go à vos fouets! 😉

Sablés moelleux de Noël

IMG_20181205_161331_935[1]

Septembre, octobre, novembre, janvier, février, mars, avril, mai, juin, (juillet & août) ..

On travaille comme des acharnés toute l’année ! C’est la course constamment pour aller déposer les enfants à l’école, les récupérer le soir, faire les devoirs, essayer de prendre son train à l’heure pour être à l’heure au travail et ne pas se prendre de remarques par son patron, ou être à l’heure à la maison pour essayer de faire un bisou à ses enfants juste avant qu’ils aillent au lit, se retrouver dans les bouchons  alors qu’on avait prévu d’aller faire les courses ou récupérer un colis en rentrant du boulot… Je crois que nous sommes l’un des pays où nous sommes les plus stressés, et moi the first !

Et quand est ce que nous prenons le temps.. pour nous ? nos enfants ? un(e) ami(e) ? nos parents ? nos grands-parents ? nous devrions bien évidemment faire des efforts toute l’année mais DÉCEMBRE est un joli mois pour cela.

Décembre et tout ce que ce mois représente… alors déjà l’anniversaire de ma fille et mon mari haha, mais aussi l’odeur des sapins, les lumières dans la ville, les vitrines des magasins, les chocolats, les téléfilms de Noël, et bien plus encore… les moments en famille : l’occasion de faire le sapin avec les enfants, décorer notre cocon, préparer le menu du réveillon avec sa maman, aller chercher du bois pour la cheminée avec son papa, et aussi tintintintinnnnnn faire des sablés… (ouai tout ce blabla pour en arriver là)

La recette qui va suivre est very simple mais quelques petites précisions tout de même. J’ai fais cette recette un peu au pif alors il y aura sûrement quelques ajustements à faire. En attendant, je vous la mets ici telle que je l’ai réalisé. Notez que plus vos sablés seront gros plus ils seront moelleux, comme la texture du pain d’épices.

Pour je ne sais pas combien de sablés à vrai dire il vous faudra :

  • 300g de farine
  • 100g de beurre froid
  • 1,5 cuillère à soupe d’épices de Noël (je commande ce mélange de Cerf Dellier qui est très bien, mais je pense que vous pouvez en trouver au supermarché. Sinon de la cannelle et de la muscade feront l’affaire 🙂 )
  • 1 c à café de bicarbonate de soude alimentaire
  • 100g de sucre de canne complet bio  (J’utilise très souvent ce sucre notamment pour mes pains au lait. C’est lui qui apportera entre autre cette jolie coloration à vos sablés).
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • un peu d’eau (si nécessaire)

Réalisation :

  • Mélangez la farine, le sucre, le bicarbonate, le sel, les épices et le beurre. Une fois que le mélange a bien sablé, ajouter l’œuf, le miel et mélanger de nouveau pour avoir quelque chose de bien homogène. Formez une boule. Si la boule ne se forme pas comme moi avec mon test, ajoutez un peu d’eau. Attention pas trop d’un coup ! Juste suffisamment pour que vous puissiez former une boule que vous pourrez par la suite bien étaler sans que cela s’effrite.
  • Filmez la pâte et aplatissez la un peu au rouleau. Placez au frigo 30min.
  • Prenez 2 feuilles de papier cuisson entre lesquelles vous allez étaler votre pâte sur une épaisseur d’environ 2 à 3mm.

( En ce qui me concerne après avoir étalé la pâte j’ai commencé à emporte piècer, mais elle était beaucoup trop collante. J’ai réussi à mettre les formes que je voulais mais à la cuisson mes biscuits ont craqué comme la photo ci-dessous. Alors j’ai reformé ma boule de pâte que j’ai étalé de nouveau entre mes feuilles de papiers et j’ai congelé 15 min. J’ai ensuite emporte piécé mes sablés et la ils étaient pas mal du tout)

20181205_121018[1]

  • Mettre cette pâte étalée dans le congélateur 15min le temps de préchauffer votre four à 180°
  • Emporte piécez vos sablés, posez les sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson et cuire 10min.
  • Reformez une boule avec le reste de pâte, étalez de nouveau et remettez au congélateur pour 15 min. Réalisez cette étape jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte.
  • Posez vos sablés sur une grille et laissez refroidir.

Vous pouvez les décorer avec du glaçage royal si vous le souhaitez. Ici on les a mangé tels quels, avec une bonne tisane pour ma part 🙂

Profitez de ce joli mois de Décembre en famille… et pensez à ceux qui n’en on pas en ayant un geste, même le plus petit qu’il soit.  Parce que chaque personne compte.

Dinylicious …

 

 

Galette des rois

img_20170107_2215331

Bon Janvier n’est pas encore terminé, bon ok il se termine aujourd’hui, mais vous pouvez encore faire des galettes… Et puis franchement entre nous … avez-vous besoin d’attendre l’épiphanie pour manger une bonne galette maison ? Non ! On est d’accord 🙂
Depuis que je fais ma pate feuilletée moi même il est hors de question de manger celle toute prête … ! ok ca m’arrive encore de temps en temps… sauf pour les recettes sucrées. Sérieusement une pate feuilletée + une frangipane et le tout homemade c’est le must ! Exit les préparations frangipane Vahiné … C’est tellement simple à faire !

La préparation de la pâte feuilletée est assez longue, d’autant que la dégustation dure 10 min top chrono 🙂

Je n’ai pas eu le temps de prendre en photo chaque étape de la réalisation de la pate feuilletée, alors pour ça je vous propose d’aller voir la recette de Rêve de gourmandises. C’est un blog que j’ai beaucoup regardé quand je préparais mon CAP. Et vous pouvez y aller finger in the nose ! Pour la suite de la recette c’est par là !

petit topo : Frangipane = Crème d’amandes + crème pâtissière

Pour la crème pâtissière il vous faudra

200g de lait
50g d’œuf (soit 1)
15g de maïzena
25g de sucre semoule
1 noisette de beurre

Pour la crème d’amandes il vous faudra

100g de beurre (sortez le avant qu’il se ramollisse)
100g de sucre
100g d’œuf (soit 2)
100g de poudre d’amandes
10g farine
Options  poudre de noisettes ou de pistaches

Pour la dorure
50g d’œuf

Crème pâtissière

Faire blanchir l’œuf et le sucre. Le mélange doit devenir jaune claire voir pale. Ajouter la maïzena.
Porter le lait à ébullition, verser la moitié du lait sur la préparation et fouettez. Ajouter le reste du lait en continuant de remuer et remettre le tout dans la casserole et sur le feu.
Fouettez jusqu’à ce que le mélange épaississe, hors du feu ajouter le beurre fouettez de nouveau. Débarrassez dans un plat, filmer au contact et mettez au frais pour faire retomber la température.

Crème d’amandes

Mélanger le beurre et le sucre, il ne doit plus y avoir de morceaux de beurre.
Ajouter les œufs, la poudre d’amandes et la farine. Mélanger à la spatule. Pas de fouet sinon la crème risque de trop se développer à la cuisson et se faire la malle.

Mélanger les 2 crèmes qui doivent être à température ambiante.

préchauffer le four à 200°

Si ce n’est pas déjà fait étalez votre pate feuilletée assez large et longue pour pouvoir détailler 2 cercles de 22 cm. Disposez les sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Piquer toute la surface des deux disques à l’aide d’une fourchette.
Garnir le 1er disque de crème (à la poche a douille si possible), en laissant un bord vide sur 2cm tout autour.
Ajouter une fève.
Dorer le pourtour du disque à l’œuf et recouvrir avec le second disque.
Presser légèrement tout autour dorer de nouveau pour fermer la pâte.

Chiqueter le bord

dorer la galette à l’œuf, décorer comme vous le souhaitez : ex : rosace

Enfournez pour 30 min.

A coté de ça faites bouillir 50g de sucre et 50g d’eau. Une fois le sucre dissout laissez refroidir. C’est le glaçage qui permettra d’avoir ce coté brillant sur la galette. Lorsque vous sortirez la galette du four étalez au pinceau ce sirop en fine couche sur la galette encore bien chaude. Ce sera collant au début, c’est normal … mais pas pour longtemps.

Chaude froide mangez la comme vous voulez ! Dans tous les cas vous allez surkiffer votre moment croustillant et fondant ^^

Rose Cake

Depuis le temps que je voulais tester cette superbe douille, qui fait de jolies roses… L’occasion s’y prêtait bien.

Oui toujours le baptême de mes filles. C’était le jour test en fait !
Cela vous parait compliqué comme ça, mais je vous assure, c’est à la portée de tous. Il vous faudra certes un peu de patience, mais c’est vraiment réalisable.
J’aime beaucoup l’association citron vert/ framboise, et plutôt que de partir sur une génoise comme pour beaucoup de Rose Cake, je me suis inspirée de L’ivoire de Chloé Délice (recette d’origine ici) une base de sablé breton et une dacquoise citron vert. Un site que j’adore ! Allez y faire un tour, tout donne envie !

 

Lisez bien la recette entièrement avant de vous lancer.

Il faudra pour cela quelques ustensiles utiles :

1 cercle à entremet de 22 cm
1 cercle à tarte de 22 cm
1 cercle à tarte de 18 cm

1 poche à douille

douille 1 M pour les roses 

Et pour la liste de courses :

Le sablé breton
80 g de farine
80g de beurre (sortez le 30 min avant)
60 de sucre
80 g de poudre d’amandes
1g de levure chimique
50g d’œufs (2)

Dacquoise citron vert

75g de blanc d’œufs (2,5 …)
25g de sucre glace
15g de poudre d’amandes
62g de sucre glace
Zeste d’1/2 citron vert

Confiture de framboise (ou si vous avez le courage de le faire … un coulis)

Mousse chocolat blanc citron vert
Crème anglaise
133g de lait
Zeste d’un citron vert
33g jaunes d’œufs
20g de sucre
Mousse chocolat blanc
Crème anglaise réalisée
2,5 de gélatine
200g de chocolat blanc
200g de crème liquide 30%

3 barquettes de framboises

Glaçage
200g de crème liquide
70g de mascarpone
10g de sucre
Colorant rouge (pour donner ce côté rose girly qu’on ne voit pas beaucoup sur la photo… je vous l’accorde)

Le sablé breton
Au robot, mélanger la farine, la levure, le beurre pommade, le sucre et la poudre d’amandes. Ajoutez les œufs. Étalez la pâte dans un cercle le cercle a tarte de 22cm. Servez-vous du dos de la cuillère pour bien lisser. Piquez et faites cuire à 180° 15min (surveillez tout de même). Réservez sur une grille.

La dacquoise citron vert

Au robot, avec le fouet, montez les blanc et ajouter le sucre au fur et a mesure. Le mélange doit être brillant.
Dans un cul de poule, mélanger la poudre amandes, le sucre glace et les zestes de citron vert. A l’aide de votre maryse incorporez les blancs montés, et mélangez délicatement.
Dressez un disque de 18 cm (à l’aide du cercle à tarte de 18 cm, si vous avez la flemme de vous servir d’une poche a douille)
La mousse chocolat blanc citron vert
Pour la crème anglaise
Faire tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide pour les ramollir.
Blanchir les jaunes d’œuf et le sucre. (en gros remuez énergiquement jusqu’à ce que le mélange devienne jaune pâle). Faites chauffer le lait et les zeste de citron vert. Versez le tout sur le mélange sucre/œuf, mélanger et reverser dans la casserole. Remuez à l’aide d’une maryse en formant un 8.
votre crème sera prête, quand, lorsque vous ferez un trait sur la maryse celui-ci ne se referma pas (tu m’as comprise ou pas ? parce que moi-même pour l’écrire cette phrase c’était compliqué)
Lorsque la crème est prête, ajouter les feuilles de gélatine, et mélanger. Versez ce mélange en 3 fois sur le chocolat blanc jusqu’à ce que celui-ci soit complètement fondu. Laissez reposer le temps de monter la crème fouettée.
Donc montez la crème fouettée, et ensuite incorporer la crème anglaise au chocolat blanc/citron vert. Mélangez uniformément.

Le glaçage ( A faire en fonction du temps de congélation de l’entremet : voir montage et finitions )

Dans un cul de poule, versez la crème liquide le sucre le mascarpone et montez le tout, afin de faire une chantilly bien ferme. Réservez au frais.

Montage et finitions

Poser le cercle de pâtisserie sur un disque ou un plat qui passe au congélateur.

Y déposer en premier le sablé breton, étaler un couche de confiture/coulis de framboise. Poser les framboises fraîches afin de remplir la surface du sablé, ajouter la moitié de la mousse. Répéter la même chose avec la dacquoise cette fois ci et terminer avec le reste de crème. Lissez et couvrez d’un film plastique bien étiré. Le film plastique évitera les odeurs sur l’entremet, si votre congélateur n’est pas vide. Donc vous l’aurez compris mettez le tout au congélateur minimum 4 h, l’idéal étant toute la nuit.

Sortez l’entremet du congélateur et le poser sur le plat qui servira de présentation. Pour démouler le cercle facilement servez vous d’un sèche cheveux, que vous passerez tout autour du cercle. Pas trop longtemps hein, ne faites pas fondre votre entremet.

Sortez votre glacage que vous mettrez dans une poche a douille avec la fameuse douille.

Avant de vous lancer sur la deco de votre entremet, faites des essais de roses sur une assiette. Vous trouverez plein de tuto sur le net.

Une fois les roses dressées, mettez votre entremet au frigo pour le laisser décongeler minimum 4h avant dégustation.

C’est long, certes, mais c’est dinyliciousement bon !!!