DELICE (Vincent Guerlais)

Aaaah les vacances !

L’été dernier, nous étions en Auvergne avec ma petite famille, Super Besse plus exactement. Je vous avoue que niveau fromage nous n’avons pas chômé… overdose je dirai même. Coté dessert je n’ai pas été transcendé, sauf pour une crêpe au caramel beurre salé que j’ai  pu manger dans cette crêperie à Besse : Le Bessoi, une tuerie intersidéral ! Si vous avez l’occasion d’y aller….

Après ca, j’ai tenté de manger d’autres crêpes mais n’ai pas été aussi emballée. Ah oui parce que, ce que j’oublie de vous dire c’est qu’une fois que je mange quelques chose de bon je dois comparer jusqu’à trouver mieux. oui oui je suis reloue ! En tout cas c’est la meilleure crêpe que j’ai mangé jusqu’ici (celles de ma mère sont hors concours bien évidemment !!! Il y a le top de la crêpe et il y a au dessus c’est là que se placent celles de ma moman)

Bref vous l’aurez compris l’Auvergne c’était  fromage à volonté et rien d’autre.

Apres cette semaine montagnarde reposante, retour à la ville et direction Nantes… ville de mon cœur ! J’y ai vécu un an et à chaque fois que j’y met les pieds je m’y sens bien. Les espaces, les gens, les terrasses, loin de la cohue parisienne, du stress, des gens speed. Bref Nantes c’est Nantes…

Mais, ce n’est pas parce qu’on dit vacances que pâtisserie il ne doit pas y avoir.. et c’était sans compter mon passage à la boutique de Vincent Guerlais. Située à quelques mètres de ce joli passage Pommeraye.

J’ai été frappée par le calme dans cette boutique. Je me suis d’ailleurs surprise à chuchoter pour ne pas déranger… Je vous avoue qu’il était difficile de résister à toutes ces jolies pâtisseries. Beaucoup me tentait, mais une en particulier m’attirait… on l’appelle Délice. Je ne vais pas vous faire la description de ce gâteau avec mes mots mais plutôt avec les leur parce que c’est juste parfaitement décrit.

« Devenu un des classiques de la maison Guerlais, le Délice surprend les papilles dans un feuille à feuille audacieux de tectures et de saveurs. S’entremêlent croquant, fondant, croustillant et crémeux dans une alliance de saveurs gourmandes. Chocolat au lait, noisettes et praliné sont ici mis à l’honneur pour vous proposer une délicieuse variation de sensations. »

Variation de sensations… tu m’étonnes !

 

Site : Vincent Guerlais Agitateur de papilles

Page Facebook : Vincent Guerlais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :